Épices : comment bien les conserver dans sa cuisine ?

Les épices sont comme l’huile d’olive ou le sel… On n’en manque jamais dans la cuisine ! Il est très courant de stocker plusieurs pots d’épices, et d’utiliser l’un ou l’autre en fonction du plat que l’on prépare. Origan, poivre, romarin, thym, ail en poudre, curry… La chaleur, l’humidité, l’air et la lumière du soleil ont tous des effets néfastes : ils décomposent les composés chimiques qui donnent aux épices leur saveur et leur arôme. Lorsque ces composés chimiques se dégradent, les arômes perdent de leur puissance. Dans certains cas, les épices, les saveurs et les arômes peuvent devenir rances, moisis ou sales, de sorte qu’ils ne peuvent être que jetés. Si vous voulez qu’ils durent plus longtemps en parfait état et conservent tout leur arôme et leur saveur, ne manquez pas ces conseils pour conserver les épices.

Utilisez des bocaux plutôt que des emballages en plastique ou en papier !

Volatile, ce mot vous dit quelque chose ? Il s’agit de la caractéristique chimique d’un composé aromatique qui peut tout simplement disparaître dans l’atmosphère. Cela se produit lentement avec les épices séchées, mais c’est le cas. Plus longtemps un assaisonnement est exposé à l’air, plus il est probable que les molécules responsables de la saveur se soient desséchées.

Avez-vous déjà remarqué que le poivre noir moulu stocké dans votre salière manque un peu de saveur ? Voici pourquoi.

La solution est simple : conservez vos épices dans des bocaux (ou des sacs) hermétiquement fermés.

Utilisez des supports à épices et des petits bocaux au lieu de laisser les sacs ouverts. Idéalement, optez pour des récipients hermétiques ou des récipients avec de petites fentes pour mesurer.

Gardez-les à l’abri de la lumière !

Il est compréhensible que vous souhaitiez exposer vos épices au grand jour afin que vos voisins et amis puissent admirer votre vaste collection culinaire. Cependant, la lumière peut estomper certaines des couleurs vives d’épices comme le paprika et la moutarde en poudre. Certains assaisonnements que vous utilisez rarement ou en petites quantités sont particulièrement sensibles à ce phénomène, car ils ont tendance à rester plus longtemps dans leurs bouteilles sans être secoués ou utilisés.

Conservez les épices ensemble, en choisissant un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil. Il est préférable de les placer dans un endroit bien ventilé, loin de la vapeur générée par la cuisson. Le réfrigérateur n’est pas non plus une bonne idée, car il est trop humide. Assurez-vous que c’est un endroit à l’abri de la lumière, qui est le principal facteur responsable de la perte de saveur et d’humidité des épices.

Gardez-les à l’abri de la chaleur !

Ne stockez pas vos épices au-dessus (ou très près) de votre cuisinière. Cette zone a tendance à devenir humide et chaude à cause de toutes les choses délicieuses que vous y cuisinez.

Où faut-il donc stocker les épices dans la cuisine ? Il est préférable de les conserver dans un endroit frais et sec, par exemple dans un placard. En les gardant à l’abri de l’humidité, vous éviterez de tomber sur des épices qui s’agglutinent dans la bouteille parce qu’elles ont absorbé l’humidité de l’air.

Comment bien choisir sa vanille ?
Quelles épices pour réussir sa recette de pain d’épice de Noël ?